Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: DKTenlever la photo et fichier xmp
#1
Bonjour,
Lorsqu'on "enlever" une photo, le fichier xmp reste dans le dossier ou se trouve la photo. Pourquoi ne part'il pas à la corbeille?
Sous Linux Mint - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD
Répondre
#2
"effacer" n'existe pas. Je suppose que tu parles d'enlever? Si c'est le cas c'est normal. enlever de la bibliothèque n'est pas supprimer l'image. Le RAW + xmp restent en place pour pouvoir les réimporter.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#3
Exact, "effacer" n'existe pas dans la "table lumineuse" > "images sélectionnées".

Il y a "enlever" qui procède comme l'explique @Pascal (soit enlever de la BD) et "poubelle" qui met le RAW et le XMP à la corbeille.

Là où ça se complique un petit peu c'est quand il y a eu plusieurs versions de traitement, donc plusieurs XMP pour le même RAW...
"Il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote." - Albert Einstein
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ubuntu 16.04 & Pentax K3-II + cailloux Pentax et Sigma

Répondre
#4
(09-10-18, 14:27)pascal a écrit : "effacer" n'existe pas. Je suppose que tu parles d'enlever? Si c'est le cas c'est normal. enlever de la bibliothèque n'est pas supprimer l'image. Le RAW + xmp restent en place pour pouvoir les réimporter.

Oui pardon, tu as tout à fait raison. J'ai corrigé même le titre...

Bon si on "enlève" une photo de darktable c'est qu'on en veut plus dans le logiciel ce qui revient à dire qu'on ne veut plus non plus de son fichier xmp.
Par exemple, je charge toutes mes photos pour en faire le tri et j'enlève des photos qui ne seront ni jamais traitée ni cataloguée. A quoi me sert ces fichiers xmp qui reste? A rien...
Sous Linux Mint - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD
Répondre
#5
> Par exemple, je charge toutes mes photos pour en faire le tri et j'enlève des photos qui ne seront ni jamais traitée ni cataloguée. A quoi me sert ces fichiers xmp qui reste? A rien...

Si si... Qui peut dire jamais Smile Du coup tu effaces si tu veux mais darktable n'en prendra pas la responsabilité.
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#6
(10-10-18, 07:33)DKT a écrit : Bon si on "enlève" une photo de darktable c'est qu'on en veut plus dans le logiciel ce qui revient à dire qu'on ne veut plus non plus de son fichier xmp.
Par exemple, je charge toutes mes photos pour en faire le tri et j'enlève des photos qui ne seront ni jamais traitée ni cataloguée. A quoi me sert ces fichiers xmp qui reste? A rien...

Pour faire disparaître définitivement un fichier photo et son fichier sidecar (xmp) utilises "poubelle" au lieu de "enlever". Les deux fichiers seront mis directement dans la corbeille système.

"enlever" sert à ...enlever (ben oui, le terme est précis), un fichier de la base donnée, tout en conservant ses informations dans le fichier xmp pour pouvoir le ré-importer ultérieurement.
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#7
J'ai bien compris tout cela et je regrette franchement que ça fonctionne de la sorte...

je m'explique en donnant un exemple :
J'ai mes petites filles en vacances 1 semaine. Je fais des photos d'elles.
Je mets ma carte SD dans l'ordi (parce que darktable ne reconnais pas mon XT 20 Undecided )
J'importe le dossier qui corresponds sur l'ordi que je classe 2018-08-petitesfilles. (Un dossier de ... 100 photos pour faire chiffre rond)
j'ouvre darktable, j'importe le dossier et jette les ratées (20) et je mets des mots clefs aux autres.
J'aimerais gardez pour traitement sur la table lumineuse que celle qui méritent un développement ou celles qui pourraient le mériter. (Une dizaine)
Les autres, les 70 restantes, je les "enlève" parce que ce ne sont que des photos souvenirs. Je me retrouve avec 70 fichiers xmp qui ne serve à rien ou juste à référencer mes mots clefs.

Hors j'aurais préférer que les mots clefs soient incorporés à l'image comme les métadonnées ce qui éviterait ce bric à brac de fichiers "inutiles".
Pix livré avec linuxMint, fait ça très bien, je peux y mettre des mots clefs pour classer mes photos et les retrouver facilement sans m'ajouter de fichiers supplémentaires.
du coup je retrouve automatiquement mes mots clefs si un jour je souhaite ouvrir cette image dans darktable. Je peux même changer mes images de dossier Pix les retrouve...

Et lorsque j'ouvre dans darktable mes photos selectionnées dans Pix, les mots clefs sont bien repris par darktable
Sous Linux Mint - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD
Répondre
#8
Et ben moi je ne regrette pas  Smile 

Un simple exemple, l'an dernier j'ai changé de boîtier. Je n'ai pas fait attention au numérotage des photos. A mon retour de vacances j'ai exporté ~250 photos dans plusieurs pellicules comme d'habitude. J'en travaille une (grosse) partie.

Quelques jours plus tard, cata, des doublons en pagaille avec de vieilles photos de 2013. J'ai donc enlevé ces vieilles photos pour les réimportées après avoir changé les options de nommage des fichiers et je n'ai perdu aucuns traitements car les xmp sont conservés.

Bref, quand on est un débutant maladroit, ça aide  Blush .
---------------------
Débian 8 Jessie - CPU Intel I3, Radéon HD 4870, SSD 128 Go + DD 1 To
---------------------
Éternel débutant  Shy
Répondre
#9
Peut être Roger mais si tu avais perdu des fichier xmp, ce n'aurait pas été possible alors qu'avec Pix les données sont dans la photo, du coup tu peu changer la photo de place, de disque, de ce que tu veux, elle garde ses données...
Sous Linux Mint - Dell G5 - i7 8700K - GTX 1050ti - 16Go - SSD + DD
Répondre
#10
Je reprend et complète la réponse que j'ai faite hier matin à @Kirdam :

La règle d'or de darktable est de JAMAIS modifier les fichiers raw. Cela est justifié car la structure de fichiers raw est définie par chaque constructeur et non publiée. Donc en intervenant sur ces fichiers il y a un risque non négligeable de les rendre illisibles - ce serait dommage, non ?... D'où la nécessité d'enregistrer les métadonnées (mots clé, instruction de traitement, etc), dans un petit fichier associé au fichier image, les fameux fichiers xmp. En anglais on appelle ça un fichier side-car. Note que les autres logiciels de traitement non destructifs font tous exactement la même chose.

Cette explication a déjà été donnée maintes et maintes fois sur ce forum.

Maintenant, si ça t'embête, tu devrais suivre le conseil de Pascal : ne va pas voir les dossier de photos autrement qu'avec darktable, comme ça tu ne verras plus ces précieux fichiers xmp.

Si c'est l'espace occupé qui t'ennuie sache qu'un fichier xmp pèse en moyenne 6 à 10 kilo-octets, alors que le moindre fichier raw pèse entre 15 et 40 méga-octets. Soit un rapport d'environ 1 à 3000 ! Pour ton dossier de 100 photos tu stockes environ 3000 mégas-octets de photos et 800 kilo-octets de xmp ! La sécurité a un coût, mais il est vraiment négligeable, non ?
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)