Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: valmyColorimétrie, j'ai comme un doute ...
#1
En Raw, quand l'image est importée dans darktable, on travaille dans quel mode : LAB, AdobeRVB, sRVB ?

Admettons qu'on soit en LAB
si je passe mon profil d'entrée en sRVB, l'image s'assombrie fortement.  (Chambre noire/Module de Couleurs/Profil de couleurs d'entrée)
si je reste en matrice standard dans mon profil d'entrée pouquoi l'image ne s'assombrie pas fortement quand, en fin de traitement, je l'exporte en sRVB ?

Pourquoi est-ce la luminosité qui se réduit au lieu des couleurs qui varient en fonction de leur saturation quand on passe de matrice standard (quel profil ?) à sRVB ou AdobeRVB ?
Lille. Hauts de France
http://www.philippedeletree.fr
Répondre
#2
> on travaille dans quel mode [...] ?

Qu'entends-tu par « travailler dans un mode » ?

Les modules en rapport avec des profils de couleur de dt font des conversions pour passer d'un espace à l'autre. En entrée, on va passer de l'espace de couleurs du boîtier à Lab. En sortie, on va passer de Lab à l'espace de sortie. Le « travail » interne est fait en Lab pour la majorité des modules.

Ça a du sens de changer profil de couleur de sortie en fonction de l'utilisation (par exemple sRGB pour du web, AdobeRGB pour l'impression) et changer le profil de sortie ne doit pas modifier l'image tant que tu visualises l'image avec un viewer adapté (sauf bien sûr les couleurs hors-gamut, c'est à dire non-représentables dans l'un des espaces). Par exemple, exporter en AdobeRGB ne changera les couleurs que si tu visualises avec un viewer qui ne sait pas rendre correctement ce profil.

Changer le profil d'entrée change vraiment l'image. Choisir sRGB, ça revient à dire à darktable : « t'inquiètes, c'est une image RAW sortie de mon boîtier, mais fais comme si c'était du jpeg ». Ça a peu de chance de donner un résultat pertinent.
Répondre
#3
(11-04-18, 15:01)mmoy a écrit : Changer le profil d'entrée change vraiment l'image. Choisir sRGB, ça revient à dire à darktable : « t'inquiètes, c'est une image RAW sortie de mon boîtier, mais fais comme si c'était du jpeg ». Ça a peu de chance de donner un résultat pertinent.

Un jpg est en 8 bits, pas le raw ... Je n'utilise que le sRVB puisque j'ai un worflow d'amateur qui traite ses images raw pour les exporter en jpg et en faire des livres photos chez Matisseo qui, lui-même, n'accepte que du sRVB. (https://www.matisseo.com/support/003-Profil-couleur).

Je me disais, pourquoi ne pas faire comme photoshop qui impose de donner un profil d'entrée pour réaliser le développement correct des couleurs dans le gamut choisi ?

Sinon pourquoi avoir fait un module de profil d'entrée ?

Je m'interroge ...
Lille. Hauts de France
http://www.philippedeletree.fr
Répondre
#4
(11-04-18, 16:22)valmy a écrit :
(11-04-18, 15:01)mmoy a écrit : Changer le profil d'entrée change vraiment l'image. Choisir sRGB, ça revient à dire à darktable : « t'inquiètes, c'est une image RAW sortie de mon boîtier, mais fais comme si c'était du jpeg ». Ça a peu de chance de donner un résultat pertinent.

Un jpg est en 8 bits, pas le raw ... Je n'utilise que le sRVB puisque j'ai un worflow d'amateur qui traite ses images raw pour les exporter en jpg et en faire des livres photos chez Matisseo qui, lui-même, n'accepte que du sRVB. (https://www.matisseo.com/support/003-Profil-couleur).

Je me disais, pourquoi ne pas faire comme photoshop qui impose de donner un profil d'entrée pour réaliser le développement correct des couleurs dans le gamut choisi ?

Sinon pourquoi avoir fait un module de profil d'entrée ?

Je m'interroge ...

Pour moi, enfin c'est idée que je m'en fais, le profil d'entrée n'a de sens que :
- s'il ne s'agit pas d'un RAW,
- s'il s'agit d'une photo (jpeg, tiff...) dont le profil n'est pas précisé - Car normalement il l'est.
- et peut-être aussi s'il s'agit d'une autre source, par un exemple un scanner dont le profil ICC ne serait pas reconnu.
Répondre
#5
(11-04-18, 16:22)valmy a écrit :
(11-04-18, 15:01)mmoy a écrit : Changer le profil d'entrée change vraiment l'image. Choisir sRGB, ça revient à dire à darktable : « t'inquiètes, c'est une image RAW sortie de mon boîtier, mais fais comme si c'était du jpeg ». Ça a peu de chance de donner un résultat pertinent.

Un jpg est en 8 bits, pas le raw ...

Ça ne change rien : darktable travaille avec des flottants 32 bits pour toutes les images. Il converti les entiers (8 bits ou autre) en flottant entre 0.0 et 1.0 avant l'application du profil d'entrée (module raw black/white point).

Citation :Je n'utilise que le sRVB

Encore une fois, il faut que tu définisse ce que tu veux dire par « utiliser ». Ce n'est pas parce que tu veux produire des images sRGB que tu dois cocher sRGB partout.

Citation :puisque j'ai un worflow d'amateur qui traite ses images raw pour les exporter en jpg et en faire des livres photos chez Matisseo qui, lui-même, n'accepte que du sRVB. (https://www.matisseo.com/support/003-Profil-couleur).

Ça, c'est une bonne raison pour choisir sRGB comme profil de sortie, mais pas du tout pour changer le profil d'entrée.

Citation :Sinon pourquoi avoir fait un module de profil d'entrée ?

Il y a forcément une étape algorithmique pour passer du RGB-boîtier (données brutes) à l'espace utilisé par les modules (Lab). Il aurait pu être caché, mais c'est important de l'exposer à l'utilisateur pour lui laisser le choix :

* Matrice de couleurs de base du boîtier, obtenu en utilisant le convertisseur DNG d'Adobe
* Matrice dite « améliorée » (mais qui dans mon expérience donne des résultats moins bons avec des couleurs sur-saturées) réalisée par un utilisateur ou un développeur de darktable
* Profil perso, qu'on peut avoir fait soi-même en prenant en photo une mire

Par ailleurs, la philosophie de darktable est de laisser un maximum de contrôle à l'utilisateur, donc l'outil n'empêche pas l'utilisateur de choisir un profil de couleur farfelu. Ça sert rarement à quoi que ce soit, mais c'est une option « au cas où » (par exemple certains utilisateurs de Nikon préfèrent le profil d'entrée Rec2020 qui n'est pas du tout prévu pour ça au profil d'entrée spécifique à leur boîtier).
Répondre
#6
Par ailleurs, la philosophie de darktable est de laisser un maximum de contrôle à l'utilisateur, donc l'outil n'empêche pas l'utilisateur de choisir un profil de couleur farfelu. Ça sert rarement à quoi que ce soit, mais c'est une option « au cas où » (par exemple certains utilisateurs de Nikon préfèrent le profil d'entrée Rec2020 qui n'est pas du tout prévu pour ça au profil d'entrée spécifique à leur boîtier).

Bonjour. Je suis sur Nikon et j'utilise parfois ce profil d'entrée Rec2020, lorsque j'ai une photo de nuit avec un éclairage urbain à base de led. En effet, pour un peu que le sol soit trempé, ça donne des halos bleus/violet dégueulasses avec les autres profils de couleur. Le Rec2020 s'en tire mieux à ce sujet je trouve
Répondre
#7
(11-04-18, 17:27)Micka a écrit : Par ailleurs, la philosophie de darktable est de laisser un maximum de contrôle à l'utilisateur, donc l'outil n'empêche pas l'utilisateur de choisir un profil de couleur farfelu. Ça sert rarement à quoi que ce soit, mais c'est une option « au cas où » (par exemple certains utilisateurs de Nikon préfèrent le profil d'entrée Rec2020 qui n'est pas du tout prévu pour ça au profil d'entrée spécifique à leur boîtier).

Bonjour. Je suis sur Nikon et j'utilise parfois ce profil d'entrée Rec2020, lorsque j'ai une photo de nuit avec un éclairage urbain à base de led. En effet, pour un peu que le sol soit trempé, ça donne des halos bleus/violet dégueulasses avec les autres profils de couleur. Le Rec2020 s'en tire mieux à ce sujet je trouve

Au cas où mon message aurait été mal interprété : je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas faire ça, mais que le profil Rec2020 n'avait pas été ajouté pour satisfaire les utilisateurs de Nikon à la base. Le fait d'avoir gardé l'option d'ouvrir les raw Nikons avec ce profil est utile dans ton cas par exemple.
Répondre
#8
(11-04-18, 18:02)mmoy a écrit :
(11-04-18, 17:27)Micka a écrit : Par ailleurs, la philosophie de darktable est de laisser un maximum de contrôle à l'utilisateur, donc l'outil n'empêche pas l'utilisateur de choisir un profil de couleur farfelu. Ça sert rarement à quoi que ce soit, mais c'est une option « au cas où » (par exemple certains utilisateurs de Nikon préfèrent le profil d'entrée Rec2020 qui n'est pas du tout prévu pour ça au profil d'entrée spécifique à leur boîtier).

Bonjour. Je suis sur Nikon et j'utilise parfois ce profil d'entrée Rec2020, lorsque j'ai une photo de nuit avec un éclairage urbain à base de led. En effet, pour un peu que le sol soit trempé, ça donne des halos bleus/violet dégueulasses avec les autres profils de couleur. Le Rec2020 s'en tire mieux à ce sujet je trouve

Au cas où mon message aurait été mal interprété : je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas faire ça, mais que le profil Rec2020 n'avait pas été ajouté pour satisfaire les utilisateurs de Nikon à la base. Le fait d'avoir gardé l'option d'ouvrir les raw Nikons avec ce profil est utile dans ton cas par exemple.

Mais j'avais bien compris, je ne te faisais aucun reproche. Wink

Par contre je viens d'essayer le profil Lab: c'est tout noir. Est-ce grave docteur?
Répondre
#9
> Par contre je viens d'essayer le profil Lab: c'est tout noir. Est-ce grave docteur?

En Lab, Noir = 0, Blanc = 100.0. Vu que dt a passé ton raw en nombres entre 0 et 1.0, tout est quasi-noir (dans le premier pourcent de l'histogramme).
Répondre
#10
(11-04-18, 16:22)valmy a écrit :
(11-04-18, 15:01)mmoy a écrit : Changer le profil d'entrée change vraiment l'image. Choisir sRGB, ça revient à dire à darktable : « t'inquiètes, c'est une image RAW sortie de mon boîtier, mais fais comme si c'était du jpeg ». Ça a peu de chance de donner un résultat pertinent.

Un jpg est en 8 bits, pas le raw ... Je n'utilise que le sRVB puisque j'ai un worflow d'amateur qui traite ses images raw pour les exporter en jpg et en faire des livres photos chez Matisseo qui, lui-même, n'accepte que du sRVB. (https://www.matisseo.com/support/003-Profil-couleur).

Je me disais, pourquoi ne pas faire comme photoshop qui impose de donner un profil d'entrée pour réaliser le développement correct des couleurs dans le gamut choisi ?

Sinon pourquoi avoir fait un module de profil d'entrée ?

Je m'interroge ...

Le module « profil d'entrée » sert à choisir quel profil appliquer sur les RAW. Par défaut, c'est la matrice standard. Si ton appareil a un profil spécial intégré dans dt, c'est la matrice améliorée. Si tu étalonnes toi-même ton appareil, c'est ton profil ICC à ajouter dans ~./config/darktable/color/in/.

Un profil d'entrée sert à corriger mathématiquement les défauts du système d'imagerie pour transformer le RAW (tributaire des propriétés du capteur) en une image « en vraies couleurs » dans l'espace Lab. On appelle ça un étalonnage.

Le sRGB n'est pas, rigoureusement, un profil de sortie, mais un espace de couleurs à gamut réduit à utiliser pour les imprimantes et les écrans courants. Ça n'est pas un profil parce qu'il n'y a pas de correction effectuée, on se contente de décrire les valeurs de pixels dans cet espace (vectoriel). La correction se fait au moment de l'export avec le logiciel (ici, darktable) qui décide, en fonction de l'intention de rendu (perceptuel, saturation, colorimétrie absolue ou relative), quoi faire avec les couleurs hors gamut.

En bref :

profil = étalonnage des couleurs => correction des valeur RGB => tables de correspondances (LUT) ou courbes d'étalonnage théorie/mesure du capteur
espace de couleur = description des couleurs => changement de coordonnées (d'espace vectoriel) des valeurs RGB => matrices de transformation

Un exemple simple :
la valeur RGB (255, 0, 0) n'a pas la même couleur selon qu'on est dans l'espace AdobeRGB ou sRGB (elle correspond à un rouge plus saturé dans AdobeRGB). C'est une représentation.
la valeur Lab (50, 0.5, 0) a théoriquement la même couleur peu importe l'écran (en supposant qu'il soit étalonné). Lab est un espace absolu.
quand ton appareil photo capte la valeur RGB (255, 0, 0) (on va faire comme si il enregistrait en 8 bits, pour l'exemple), il se peut qu'elle corresponde en fait à la valeur théorique (250, 0, 0). C'est le profil qui va se charger de la corriger, s'il sait que ton capteur sursature systématiquement le rouge de 5 valeurs.
Aurélien, photographe portraitiste à Montréal

Génie mécanique, calcul et modélisation. Maths pour le traitement d'images.
Ubuntu 18.04 | darktable git/master | Nikon FM, D5300, D810.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)