Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thread Contributor: patzlinexercices pratiques avec DT pour débutants
#1
je suis tout nouveau sur darktable et je me disais qu'est ce qu'on peut faire pour améliorer le contact avec un nouvel utilisateur?

En regardant les échanges entre chevronnés sur comment obtenir tel ou tel rendu sur une photo avec des manip de haut vol, je me suis dit qu'une série d'exercices pratiques pour débutants pourrait être pas mal.

par exemple avoir un raw brut , une photo jpeg résultant d'un traitement simple avec maxi 2 ou 3 modules. L'exercice consisterait à obtenir le même résultat que sur le jpeg.

Je ne sais pas si je suis clair? Ca fait sans doute un peu trop yaka fokon d'ailleurs.

mais je pense que c'est en faisant qu'on apprend . Je sais bien qu'il y a les tutos mais ils sont souvent très longs, et quelque chose de court serait peut etre plus abordable

qu'en pensez vous?
Répondre
#2
As-tu regarder dans : https://darktable.fr/forum/forumdisplay.php?fid=93
Il y a certainement beaucoup de réponses qui correspondent à ce que tu attends. Tu télécharges le RAW proposé et le .jpg qui est proposé et dans développement de la table lumineuse tu peux récupérer l'historique de traitement (darktable propose par défaut de mettre une copie du xmp dans le Jpeg). Tu m'as plus qu'à voir le traitement dans la chambre noir et en cliquant sur chaque étape du traitement proposé. Et à la fin tu peux demander des explications à l'auteur si tu n'a pas tout compris.
C'est pas fort ça.
Répondre
#3
Le problème avec les tutos, c'est que s'ils sont longs, il y a une raison. Dès que te veux expliquer ce que tu fais, pas juste montrer des recettes toutes faites, pour que les gens soient capables d'adapter ce que tu leur montres à des cas différents, tu atteins vite 45 min. Si tu te contentes des astuces de base, tu formes des utilisateurs « idiots » au sens où ils auront toujours besoin de quelqu'un pour leur dire quoi faire, et qu'ils ne pourront pas s'adapter et devenir autonomes.

À mon avis, apprendre darktable, ça n'est pas le propos. Le propos, c'est d'apprendre la retouche, et d'utiliser darktable pour la faire. Je sais pas si la nuance est claire.

Si je prends mon exemple personnel, j'ai appris la retouche en suivant des tutos Lightroom que je mettais en pratique sous darktable (je n'ai jamais utilisé LR). Ensuite, il y a plein de trucs que j'ai appris (et surtout compris) dans darktable en voyant des tireurs travailler dans une chambre noire. Par exemple, le module zones est l'héritier direct du "zone-system" d'Ansel Adams. Le masque flou se pratiquait déjà à l'agrandisseur. On était déjà capable de régler le contraste des images, a priori par le choix du développeur et du type de développement (agité ou pas), puis sur l'agrandisseur par dodge & burn. Etc.

En général, en pédagogie, je ne pense pas qu'on puisse alléger l'effort à fournir par des astuces. Si tu veux apprendre plus facilement, tu vas juste effleurer le sujet, éviter de rentrer dans les détails, fuir la compréhension de l'outil et te retrouver démuni dans les cas d'utilisation qu'on ne t'a pas montré à l'avance. Et si c'est ça que tu veux, il vaut peut-être mieux te contenter d'utiliser les JPG de ton appareil photo, parce que c'est un peu paradoxal de chercher à utiliser un logiciel de retouche avancé de façon simple/basique.

Apprendre la retouche, ça prend environ 2 ans pour savoir ce que tu fais, et 3-5 ans pour être vraiment bon et intérioriser le processus. Je suis désolé si c'est pas ce que tu veux entendre, mais certaines choses se méritent. Et puis ce n'est pas juste une question de savoir utiliser les manettes, il y a aussi une formation de l'œil qui doit apprendre quoi regarder (et vérifier). Sinon tu finis comme tous les faux-tographes de réseaux sociaux, à tripoter tous les curseurs juste parce que tu peux, pour finir avec des photos barbouillées à la truelle.
Aurélien, photographe portraitiste à Montréal
Utilisateur darktable depuis 2010. Tutos sur darktable.fr.
Génie mécanique, calcul et modélisation. Maths pour le traitement d'images.
Ubuntu 18.04 | darktable git/master | Nikon FM, D5300, D810.
Répondre
#4
Je plussoie Aurélien. J'ai formé des utilisateurs d'outils bureautiques en milieu hospitalier, j'ai toujours voulu leur montrer ce que l'on attends pour produire un document mais je me suis souvent heurté aux utilisateurs qui ne voulaient savoir quelles séquences de touches pour faire ça avec tel logiciel et revenaient aux mêmes questions à la mise à jour.
Répondre
#5
on ne s'est pas compris mais c'est pas grave
Répondre
#6
(10-03-18, 19:12)patzlin a écrit : on ne s'est pas compris mais c'est pas grave

Bonsoir Patzlin, que veux-tu dire par on ne s'est pas compris, peux-tu développer un peu plus ta réponse en argumentant si possible.

D'avance merci
Centaure
Photographe amateur
Incompétent en informatique
"Il y a deux personnes dans une image: 
le photographe et le spectateur" (Ansel Adams)
Répondre
#7
J'aimerais aussi que tu développes ?
Répondre
#8
(10-03-18, 19:38)Centaure a écrit :
(10-03-18, 19:12)patzlin a écrit : on ne s'est pas compris mais c'est pas grave

Bonsoir Patzlin, que veux-tu dire par on ne s'est pas compris, peux-tu développer un peu plus ta réponse en argumentant si possible.

D'avance merci
Quand je serai sur un ordinateur avec le téléphone c'est trop long et là un anniv m'attends ;-)

Envoyé de mon FEVER en utilisant Tapatalk
Répondre
#9
Je suis heureux de voir le témoignage d'Aurélien sur sa formation à la retouche à base de tutos Lightroom mis en pratique sous darktable. Je suis en train de faire une expérience assez similaire. J'ai suivi une formation à la retouche basée sur Lightroom. C'était une formation assez dense (1 à 3 vidéos de +/- 30 min par semaine pendant 6 mois avec pas mal d'exercices et d'exemples). Après avoir découvert les bases de dt, je me suis mis à reprendre cette formation sous darktable. C'est un bon moyen car vous devez faire le chemin : quel rendu dois-je obtenir ? ==> quelle fonctionnalité darktable utiliser. Je suis en ce moment dans la partie "retouches locales" et je peux dire que, la structure de Lr sur ce plan étant totalement différente de celle de dt, c'est en fait vachement formateur car vous devez, non pas appliquer une recette mais comprendre la logique de dt pour savoir ensuite quoi faire pour obtenir le rendu recherché. Quand vous avez fait le chemin une fois, vous maitrisez à jamais le processus. Un outil utile pour faire ça : le manuel de darktable que je trouve bien fait.
Répondre
#10
Bravo pour la démarche et une fois assimilée, elle peut être transposée à tous logiciels de traitement, ce qui ne veux pas dire qu'il faut abandonner darktable mais probablement renforcer son utilisation. J'utilise par fois RawTherapee, j'ai aussi tester PhotoFlow et aussi Photo Editor Polaar. Mais je reviens toujours à darktable.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)