Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Viable sur le long terme ?
#1
Bonjour, je suis débutant en photographie et encore plus en traitement avec Darktable.

J'hésite encore entre Darktable et Lightroom. Dans ma réflexion je voudrais savoir si le développement de DT est viable sur le long terme, est-ce que dans 10 ans le logiciel sera toujours supporté ? Comment est-il possible pour les développeurs de vivre sur ce logiciel gratuit ? 

Je sais que LR est hyper cher mais ce n'est pas un problème... Cependant un logiciel libre me plait bien plus dans sa philosophie.

Je n'ai pas envie de me lancer dans un classement de mes raw sous Darktable pour devoir en changer dans 5 ans car le logiciel ne serait plus supporter...

Merci d'avance Smile
Dell XPS 15 (9560) : i7-7700HQ, GTX 1050, SSD 512GB, RAM 16GB
Nikon D5600 + AF-P 18-55 VR
Windows 10, Lightroom, Photoshop... migration vers Linux et Darktable d'ici peu Smile
Répondre
#2
> Comment est-il possible pour les développeurs de vivre sur ce logiciel gratuit ?

Il n'est pas gratuit mais Libre. Et c'est bien toute la différence, chacun peut s'approprier le code, le maintenir et l'enrichir.

Les développeurs font cela pas pour les beaux yeux de l'humanité mais parce qu'ils utilisent eux même le logiciel. Alors tant qu'il y aura des informaticiens photographes il y aura darktable.

Par contre que peut on dire sur Adobe? Lr sera encore là dans 5 ans? Comme Aperture? Comme Bibble Pro? Comme AfterShot Pro? Tu as bien plus de chance en pariant sur l'Open Source que sur le monde commerciale Smile
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#3
D'ailleurs, darktable existe depuis combien d'années ? Smile
Répondre
#4
Voilà si je ne me trompe pas : http://www.darktable.org/2010/03/released-0-5/
et pour le premier tuto de CaraFife : https://www.youtube.com/watch?v=fTvrcYkW...lw54iiKRMb
Répondre
#5
Bonjour,

à ce que j'ai compris, la permanence et continuité d'un logiciel libre repose pour beaucoup sur le volume d'utilisateurs (la base installée), ainsi que sur sa renommée.

Quand l'équipe en place faiblit, le potentiel de “repreneurs" est proportionnellement important si le nombre d'utilisateurs est élevé. La probabilité que parmi ceux-ci se trouvent des développeurs augmente aussi en proportion, ce qui améliore les chances d'un fork.

De beaux et bons logiciels du libre peuvent témoigner de la solidité du modèle de fonctionnement collaboratif.
À l'opposé, on a pu voir des sabordages de produits commerciaux pourtant prometteurs ou florissants, par décision apparemment absurde, qui ne s'expliquait que dans le cadre d'une stratégie financière ou un repositionnement marketing. Les clients ? bof…

L'audience croissante de darktable est un facteur de renforcement ; ce ne sont pas les doutes qui le font avancer, mais les utilisateurs actifs.
Images, rêves et réalité…
Le doux et le dur :
— Darktable 2.2.5 & 2.4.0, Lightroom 6, GIMP
— MacBook Pro mid-2010, OS 10.10.5, RAM 8 GO, SSD 500 Go, DD externe FW800
Répondre
#6
Le projet The Gimp à été lancé en 1995 par exemple. Inkscape a démarré en 2003 et est basé sur un fork de Sodipodi qui était là bien avant.
Répondre
#7
DT existe depuis 2009 il me semble.

Je suis heureux de venir grossir la masse utilisateur de ce logiciel, mais je me pose une autre question... Sous Linux ou Windows ? Sous quel OS est-il le plus évolutif et le plus abouti ? J'envisage sérieusement le switch définitif vers Linux. Je connais Windows sous toutes ses coutures et je commence vraiment à en avoir marre de cet OS de merde !

Quant à LT, leur politique de tirer un max des vaches à lait ne me plait pas du tout !

Alors comme je suis nul part chez DT ou LR, je ne peux que partir sur de bonnes bases Smile

Merci pour vos réponses ! Super communauté qu'à DT Smile
Dell XPS 15 (9560) : i7-7700HQ, GTX 1050, SSD 512GB, RAM 16GB
Nikon D5600 + AF-P 18-55 VR
Windows 10, Lightroom, Photoshop... migration vers Linux et Darktable d'ici peu Smile
Répondre
#8
(14-01-18, 00:17)Nyrhu a écrit : Je suis heureux de venir grossir la masse utilisateur de ce logiciel, mais je me pose une autre question... Sous Linux ou Windows ? Sous quel OS est-il le plus évolutif et le plus abouti ? J'envisage sérieusement le switch définitif vers Linux. Je connais Windows sous toutes ses coutures et je commence vraiment à en avoir marre de cet OS de merde !

J'utilise Linux depuis près de 10 ans. À la base, c'était pour virer Windows Vista, la pire merde que j'ai jamais vue. J'ai découvert seulement après tout ce que Linux et son écosystème avaient à offrir…

Beaucoup de gens pensent que Linux est fait pour des développeurs. J'avais 17 ans quand je l'ai installé avec un copain geek, et aucune notion de programmation. C'est grâce à Linux que j'ai commencé à programmer, parce que c'est entièrement transparent et que tu as accès à tout… simplement parce que c'est possible. J'ai commencé avec la console, puis j'ai commencé à jouer avec des fichiers de config, puis des scripts, puis udev (un utilitaire qui permet d'exécuter des commandes quand on branche un périphérique), etc. aujourd'hui j'utilise une douzaine de langages de programmation.

Depuis, quand je retourne sous Windows, je hurle. Tout est caché, tout est fait pour t'emmerder, ton système te prend en otage pour faire des mises à jour à des moments où tu as besoin de faire autre chose (au hasard : une présentation client). Windows 7 Pro seul pèse presque 50 Go (contre moins de 14 Go pour mon Linux + toutes mes applications), et demande quasiment un quad-core pour faire de la bureautique… Il ne respecte pas ma définition d'un OS fiable et performant.

Si tu regardes le site phoronix.com, où les mecs s'amusent périodiquement à tester la performance de différentes versions de Linux depuis les années 2010, tu remarqueras que, sur la même machine de 2011, les versions de Debian Linux sont globalement de plus en plus rapides au fur et à mesure des mises à jour (https://www.phoronix.com/scan.php?page=a...0-90&num=1). Windows est, à l'inverse, de plus en plus lourd. Cette lourdeur supplémentaire ne s'accompagne pourtant d'aucune innovation pertinente (innovation = nouvelle fonctionnalité), qui pourrait la justifier, puisque entre XP et W10, à part l'interface, rien n'a changé pour l'utilisateur (ah si, y a Cortana, qui sert à rien en pratique, et plus de bugs).

À moins que tu n'aies du matériel qui ne fonctionne pas (complètement) sous Linux, ou un logiciel à utiliser absolument qui n'a pas de version Linux et ne marche pas sous Wine, tu n'as, à mon avis, aucun intérêt à utiliser Windows.

Linux est devenu l'OS standard pour 80 % des serveurs, 99 % des supercalculateurs, 80 % des téléphones (via Android et Blackberry OS), et pour tous les gens qui ont besoin de performances pour du calcul (intelligence artificielle, apprentissage machine, cloud-computing : voir Intel Clear Linux). Il y a une bonne raison à ça.

Maintenant, il reste juste aux fabricants de périphériques à se bouger les fesses pour faire de vrais pilotes pour Linux, pas juste des bouzes pour dire qu'il y a un pilote Linux, quand il y en a un.
Photographe portraitiste à Montréal
Utilisateur darktable depuis 2010. Tutos sur darktable.fr.
Génie mécanique, calcul et modélisation. Maths pour le traitement d'images.
Debian 9.3 | darktable git/master | Nikon FM, D5300, D810. Mamiya RB67.
Répondre
#9
Je pense que le message d'Aurelien explique bien la situation que je partage à 100%!
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#10
Tout à fait d'accord Aurélien. Une petite histoire de vieux : mon épouse m'a offert à mes débuts avec Ubuntu 5.04 en 2006 un clavier-souris sans fil Logitec ;
j'avais un doute sur la compatibilité avec Linux, après un ajustement du BIOS, au boot le clavier et la souris étaient parfaitement fonctionnel ;
avec WinDows (je sais plus la version à l'époque, probablement XP), il m'a fallu 5 redémarrages pour qu'il soit fonctionnel.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)