Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Imprimante
#1
Bonjour,

j'ai profité des soldes pour acheter une imprimante Canon pixma TS8050 (à D***y pour 100€)
Je n'ai jamais imprimé de photo avant (sauf en labo grand public).

1er essai avec une photo couleur : super rend, couleurs légèrement moins vives que sur mon écran.
2ème essai avec une photo noir et blanc : l'ensemble est beaucoup plus sombre (au moins 1 IL).

Mon écran n'est absolument pas calibré.

Mes questions :
 - sur un post du forum, @jpg54 disait qu'il fallait baisser la luminosité de son écran à 100 lumen voire moins. Comment connaître cette mesure ? Actuellement je règle la luminosité de mon écran avec (des raccourcis clavier renvoyant à) xbacklight
- est-ce plutôt une question liée à l'imprimante et à ses réglages, ou alors une question de développement photo ?
- si j'augmente la luminosité de mes N&B automatiquement (via un style appliqué à toutes les images N&B), ne vais-je pas cramer les hautes-lumières ? Suis-je donc obligé de retraiter "à a main" toutes mes images N&B ?

Merci
David
Répondre
#2
J'ai suivi 2 formations avec le représentant X-Rite (que je conseille de suivre si ça s'organise près de chez vous). Il conseille de régler son écran entre 80-120 lumens mais DisplayCal ne renvoie pas cette information (qui existe dans le logiciel sous WinDows et Mac, c'est d'ailleurs le premier réglage à faire avant de calibrer).
Peut-être : https://websetnet.com/fr/install-flux-ub...untu-1510/
Répondre
#3
Si si, DisplayCal fait cela et je confirme les 80-120 lumens. Voici le dialogue correspondant:

[Image: talonnage2.png]
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre
#4
(13-01-18, 16:11)pascal a écrit : Si si, DisplayCal fait cela et je confirme les 80-120 lumens. Voici le dialogue correspondant:

[Image: talonnage2.png]

Tout dépend de l'environnement lumineux du poste de travail. Perso, je ne vais pas au delà de 90 cd/m² (et oui, je connais les préconisations de l'ICC à 160 cd/m² que je ne suis pas ...).

Il faut aussi veiller à ce que les 3 canaux R, G et B soient alignés sur la position centrale pour un étalonnage correct. Vient ensuite la caractérisation (mesure des patchs colorés).

Le juge de paix sera très souvent l'impression : trop sombre = écran trop lumineux et vice-versa.
Répondre
#5
Tout pareil pour moi. 90 cd/m²
@jpg54 : Tu mets cette valeur dans le premier écran de diplaycal.
@david49100 : pour pouvoir mesurer cela il te faut une sonde de calibration et le logiciel qui va bien. Le logiciel constructeur sous Win, displaycal sous Linux et [je sais pas] sous Mac
Il y a essentiellement deux fabricants de sondes X-rite et Datacolor. Les prix s'échelonnent entre 150 et 400 € environ. Pour 200€ tu as quelque chose de très bien.

Une des membres inscrite sur ce forum cherche à louer la sienne. Si tu es dans sa région ....
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#6
DisplayCal est disponible pour les 3 plateformes, je m'en sers sous Windows depuis plus de 2 ans car il permet d'étalonner en L* contrairement au logiciel i1 Profiler d'X-Rite.
Il y a deux types de sondes d'étalonnage, les colorimètres et les spectrophotomètres.
Les colorimètres mesurent la lumière émise par l'écran à travers des filtres colorés de qualité diverse. Ils ne fonctionnent que pour des écrans.
Les spectrophotomètres mesurent la lumière incidente comme réfléchie à travers un réseau de diffraction. Les spectrophotomètres permettent donc d'étalonner les écrans et les papiers et sont les plus coûteux. Ils sont un peu plus précis, mais aussi un peu moins bon en basse lumière pour les écrans.

En colorimètre, je conseillerais l'i1 Display Pro (ou i1 Display 3, c'est le même instrument).
Répondre
#7
Bravo Pascal, je serais moins bête demain à la formation de Luc.Huh Wink
Répondre
#8
(13-01-18, 16:56)jpverrue a écrit : Tout pareil pour moi. 90 cd/m²
@jpg54 : Tu mets cette valeur dans le premier écran de diplaycal.
@david49100 : pour pouvoir mesurer cela il te faut une sonde de calibration et le logiciel qui va bien. Le logiciel constructeur sous Win, displaycal sous Linux et [je sais pas] sous Mac
Il y a essentiellement deux fabricants de sondes X-rite et Datacolor. Les prix s'échelonnent entre 150 et 400 € environ. Pour 200€ tu as quelque chose de très bien.

Une des membres inscrite sur ce forum cherche à louer la sienne. Si tu es dans sa région ....

Hello
Pourquoi mettre plus de 200€ dans une sonde spyder 5 elite ? Alors que le même modèle le spyder 5 express (qui coute 2 fois moins chère) sera suffisant dans notre cas puisque la seule chose qui diffère entre ces deux modèles est la possibilité de réglage offerte par le logiciel constructeur qui n'a pas lieu d'être puisque l'on utilise un autre logiciel :DisplayCal
SONY A7 II
Imac 2017 High sierra

Répondre
#9
>Pourquoi mettre plus de 200€ dans une sonde spyder 5 elite ?

Je ne songeais pas à une sonde datacolor, mais à une x-rite display pro qui coûte à peu près ce prix là

Envoyé de mon Nexus 10 en utilisant Tapatalk
Mes photos : jpverrue.fr
Répondre
#10
> Alors que le même modèle le spyder 5 express (qui coute 2 fois moins chère) sera suffisant dans notre cas puisque la seule chose qui diffère entre ces deux
> modèles est la possibilité de réglage offerte par le logiciel constructeur

Exactement, c'est la beauté des logiciels commerciaux qui brident une version pour justifier le prix plus important de la version Elite. En fait ils ont une version standard et une version stupidment-bridé Smile Avec les mots justes on comprend mieux la stratégie Smile
--
Pascal - GNU/Debian (sid) - version darktable git/master
http://photos.obry.net
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)