13 thoughts to “darktable TUTO n° 19 : FILMIQUE 3ème partie : créer des préréglages et les utiliser”

  1. A nouveau une formation qui va bien avec la “plage dynamique” de mon cerveau. Il me reste une question cependant :
    Dans DXOmark je trouve la “Dynamic Range” du capteur de mon appareil, mais les mesures diffèrent quelque peu suivant que l’on choisit les tableaux “Screen” ou “Print”. Comment gérer cela de façon optimale? Un développement pour écran dont on voit le résultat immédiatement ET un développement pour impression dont on ne verra le résultat qu’à l’impression? Ou existe-t’il une astuce satisfaisant aux deux supports?

    1. Bonjour Michel,
      j’ai fait une réponse à ta première question sur YouTube à Serge Duc.
      Pour l’impression, inutile de se casser la tête, car comme je le dis, à 1IL près,
      cela n’a pas beaucoup d’importance.
      Cordialement.
      Jacky

  2. Merci pour cette nouvelle vidéo très claire.
    Débutant sur Darktable, je dois dire que après avoir regardé plusieurs vidéos je n’arrive pas à synthétiser les différentes méthodes qui ont été données. Je laisse de côté les explications mathématiques d’Aurélien que mes connaissances ne me permettent pas d’aborder et j’essaie de m’y retrouver entre les points de vue des autres vidéos, notamment sur le niveau de gris moyen à choisir au départ.
    Pour ce qui est de la plage dynamique ça va d’autant que j’ai un EOS 80D donc peu différent du 70D sur la plage de départ.
    Après des plusieurs essais je n’ai pas les résultats vus sur la vidéo, peut être en raison du modules mis en automatique au moment de l’importation du RAW dans la chambre noire.
    Un grand merci en tout cas et les réactions d’autres personnes vont peut être m’apporter des réponses où alimenter ma réflexion pour mettre en place un développement cohérent.

    1. Bonjour Claude
      Il parait qu’abondance de biens ne nuit pas, mais en ce qui nous concerne, cela peut être déroutant.
      J’ai fait une présentation de dt lundi dernier et par honnêteté, j’ai montré plusieurs options : histogramme ou pas, gris à 9.23 ou 18.45 …
      J’ai essayé d’expliquer les notions de plage dynamique et gris (merci Jacky), et j’ai fini par donner mon choix personnel qui n’a pas plus de valeur qu’un choix personnel.
      Il faut bien comprendre la notion de point de référence (gris moyen) bien montré avec les bougies dans le 1° tuto.
      Une petite expérience montre concrètement ce qui se passe quand on modifie le gris.
      Tu appliques les paramètres par défaut de filmique sans autre module.
      Tu fais un clone et là tu passes le gris à 18.45, en conservant la plage dynamique à 14IL et les blanc et noir à leurs valeurs du réglage par défaut (=3.45 et -10.55). Tu as déplacé le point de référence vers la droite, sur la ligne des bougies, donc diminuer les tons clairs de 1IL. Tu vas dans le module exposition et tu compenses avec +1IL.
      Tu fais un instantané des deux développements et regardes la différence.
      Ensuite, tu peux faire le choix d’un gris à la valeur que tu souhaites, avec une plage dynamique correspondant à ton appareil, avec plusieurs pré-réglages, voire même les automatiser en fonction de la sensibilité des images importées, ce qui permet d’approcher rapidement d’une image correcte, ne nécessitant éventuellement que peu de retouches.

      1. Merci.
        J’ai compris je pense le principe mais je vais regarder à nouveaux les tutos et me diriger vers la méthode empirique avant d’automatiser pour gagner un peu de temps au développement. Ca peut être utile.
        Merci de tes conseils.
        Claude

  3. Approche intéressante, merci !
    Une question tout de même car ce n’est pas expliqué dans la vidéo : 11IL pour le 70D pour des iso < 1600, ok mais où/comment trouve-t-on cette information ?

  4. La courbe de dxomark donne 9.82 IL Pour 1600 iso , 11 pour 400 isos
    Sinon il serait plus fiable de se référer à celle ci https://www.photonstophotos.net/Charts/PDR.htm#Canon%20EOS%2070D qui est basée sur les données mesurées en labo et non fournies par la marque.
    mais du coup , c’est 6.5 pour 1600 et 11 il…..jamais (max 8.93)
    mon pentax k5II donne des résultats assez proches.
    Je pense qu’il faut en tenir compte globalement, c’est pas à la virgule, mais se limiter avec les alertes hautes et basses lumières. en tout cas c’est ce que je constate avec en traitement.

    1. Bonsoir Yves,
      Je ne sais pas s’il est plus fiable de se référer au site photonstophotos. Le contenu de ce site est très scientifique et du plus en Anglais et comme mon anglais est peu assuré…
      Je ne pense pas que DXO se contente de récupérer les données de la marque. Pour t’en convaincre, voir ce lien : https://www.dxomark.com/about-us/.
      J’ai essayé, avec mon anglais peu sûr, de savoir dans quelles conditions étaient faites les mesures. Je n’ai pas trouvé ou je n’ai pas compris ce qui est écrit sous les tableaux sur photonstophotos.
      Pour DXo, il est précisé 2 modes : Screen et Print.
      Si on clique droit sur par ex “Screen”, il nous est précisé, en anglais que les mesures sont faites sur un affichage à 100%, c’est à dire 1pixel écran pour un pixel d’origine. Ceci veut dire par exemple que si j’ai une image de largeur 6000 pix affichée sur un écran à 100 dpi, il me faudrait un écran de 1,5 m de large !! Pour les spécifications du mode “Print” elles sont basées sur une mesure pour impression d’une image 20*30 cm en 300 DPI. Cela me paraît plus raisonnable !
      Alors il ne nous reste que la solution de tester.
      Cordialement. Jacky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.