darktable 3.0.2 Noir et blanc et masques

Luc Viatour a organisé hier après-midi un Live vidéo pour expliquer les différentes possibilités de darktable pour faire du N/B. Il aborde les différents masques et la possiblité d’utiliser les instances multiples. Bonne visualisation.

jpg

Localisation : Près de Longwy 54 à la frontière belgo-luxembourgeoise.

2 thoughts to “darktable 3.0.2 Noir et blanc et masques”

  1. Bonjour Luc, merci pour les lives et tutos qui nous apportent beaucoup.
    Je vais aborder un sujet qui fait parfois débat sur le forum et le blog : celui qui oppose les adeptes de la retouche “à l’oeil” et ceux qui ont une approche plus numérique ( utilisation des histogrammes, visualisation des zones brûlées et/ou bouchées, références aux plages dynamiques…). Je trouve d’ailleurs très inélégantes certaines perfidies à leur encontre…

    Je pense que c’est un mauvais débat et je le regrette. Notre oeil est un de nos 5 sens et comme les 4 autres, il peut s’ éduquer, se perfectionner au cours de notre vie. On sait que les aveugles ont une ouîe plus fine, un sens tactile plus développé. Les grands “Nez” des parfumeurs ont un odorat plus subtil. Certains musiciens possèdent une oreille universelle, d’autres moins, cela ne les empêche pas d’accompagner de grandes formations. Quelle est la part de l’inné ou de l’acquis ?!!

    Qu’en est-il de notre vue? Notre vision des choses est subjective car elle n’existe qu’ avec l’aide de notre cerveau qui interprète les scènes en prenant en compte notre culture, nos états d’âme, notre degré de sensibilité….Ce que tu vois et ressens, ce n’est pas ce que je vois et ressens à l’instant et peut être à l’instant d’après.

    Il faut aussi prendre en compte nos acquis, par notre apprentissage, à travers notre activité, notre métier. En tant que photographe professionnel, tu sais que la prise de vue constitue la part le plus importante vers la photo. Au cours du développement, sans trop te préoccuper des outils logiciels que ‘jai cités, tu seras capable d’utiliser les curseurs à bon escient parce que ton oeil, par ta pratique régulière, prise de vue et développement, est exercé à repérer la bonne luminosité, le contraste qui la transcende… Je résume : tu as acquis la culture nécessaire à l’exercice de ta profession par ton apprentissage, tes essais erreurs successifs, ta connaissance des outils : APN et Logiciels…

    Qu’en est-il de ceux qui, soit débutent, soit ne sont pas des pros mais simplement des amateurs plus ou moins éclairés, ou qui ont quelques petits problèmes de vision ?. Je pense que tu as la réponse. Ils doivent passer par les phases qui ont fait ton parcours, utiliser certains outils pour les guider, acquérir certains réflexes pour enfin arrêter de faire des gammes et laisser plus de place à leur inspiration.
    Je te remercie de m’avoir lu.

    Cordialement.
    Jacky de JC TUTOS.

  2. Bonjour,
    Merci pour le tuto que j’ai visualisé et écouté en différé. C’est un très gros morceau qui a du demander beaucoup de temps de préparation.

    Personnellement et pour plus de clarté en tout cas pour moi, ce serait peut être bien de le reprendre en le scindant en quatre parties :
    – les masques dessinés
    – les masques paramétriques
    – les combinaisons de masques et le gestionnaire de masques
    – l’application des masques au Noir et Blancs

    Bon, je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire…
    Bien cordialement

Répondre à JC TUTOS Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.