8 réflexions sur « De Lightroom à darktable 05 – Migration et conclusion »

  1. Merci pour ces 5 clips simples mais surtout clairs et objectifs.J’ajouterais juste un point a votre conclusion.Vous dites que Dt est une alternative crédible a Lr,mais que pour ceux qui débutent dans le developpement Dt est puissant mais compliqué.En fait un débutant n’aura pas plus de mal avec l’un ou l’autre de ces 2 outils, Dt n’est pas plus compliqué que Lr.En tout cas c’est ce que j’ai fait depuis longtemps sur mon Mac et Dt marche tres bien,et satisfait totalement a mes besoins.

    1. D’accord avec Arnold, ayant débuté le développement des RAW avec DT, j’ai eu un peu de mal au début mais la série des tutos disponibles m’a libéré.
      N’ayant pas acheté de licence Lr, je ne pourrais comparer l’apprentissage mais j’ai regardé un certain nombre de Tutos Lr pour comparer et grâce au tuto “équivalence Lr vs DT” et j’ai assez facilement compris le développement dans Lr. J’ai aussi vite compris le fonctionnement de Rawtherapie.
      Habitué aux logiciels libres, je n’ai aucune difficulté à utiliser DT, le plus difficile reste savoir ce que l’on veut obtenir comme résultat.
      J’encourage mon atelier multimédia à l’utiliser… ça vient doucement ! Même avec une version Windows un peu incomplète… mais sauf à avoir une imprimante pro, faire un tirage papier d’un développement travaillé ne se fait pas avec une imprimante basique de bureau, il vaut mieux passer par un export de qualité et l’envoyer en ligne.
      Merci à OuiOui pour ces tutos qui me confirment dans mon choix.

    2. J’abonde dans le sens d’Arnold, quitte à se creuser les méninges pour apprendre quelque chose, pourquoi ne pas se tourner tout de suite vers la solution “crédible” que représente darktable ?

  2. Pareil je ne trouve pas Darktable plus compliqué que LR , par contre il a beaucoup plus d’outil .Le mieux quant on commence avec Darktable c’est de mettre dans l’onglet favoris uniquement les outils ( module ) que l’on a besoin de base et désactiver les module que l’on utilisera pas du tout , tout de suite c’est plus simple et plus clair 😉

  3. Bonjour,
    Quand on ne connaît ni LR ni DT, je ne vois pas pourquoi il serait plus compliqué de commencer avec DT qu’avec LR, puisque l’on n’a pas encore acquis des façons de faire. Ce qui est difficile, c’est de se débarrasser de ses habitudes, qui sont devenues au fil du temps des manies confortables (croit-on), pas de premièrement en acquérir sur un outil spécifique.
    Mais compte tenu du panurgisme des rédacteurs de revues spécialisées en photographie, le débutant ne se verra offert comme unique et indispensable solution que LR, quitte à le pirater, bien sûr. Donc, il acquerra des habitudes LR, qu’il n’aura pas envie d’abandonner, surtout s’il est conforté dans l’idée qu’il a opté pour la meilleure solution, c’est écrit dans toutes les revues, non?

    Pour cela, un grand merci à Ouioui, qui a fait l’effort de s’intéresser à DT, et d’en parler objectivement avec la connaissance qu’il en avait inhérente au temps qu’il lui a consacré (toutes les possibilités d’Export, ainsi que celles de Développement n’ont pas été explorées. De même, l’option Impression, qui existe dans l’onglet Autre, du moins sous Linux, n’a pas été vue. Peut-être que sous Windows cela n’existe pas, en effet)

    André

  4. Merci pour vos remarques

    Dans le cas présent le sujet imposé était le passage de LR a DT et pas le choix DT ou LR en partant de rien. J’ai lancé un appel à collaboration pour faire des épisodes de retouche conjoint LR et DT pour approfondir un peu plus le sujet car je suis persuadé que je suis passé a coté de beaucoup de choses. Je recherche donc un expert DT qui pourrait m’orienter vers les bons modules a utiliser. C’est sur le forum 😉

  5. Merci tout d’abord pour ta série de tutos qui me semble vraiment très pertinente et très utile. Je suis moi-même entrain de découvrir darktable depuis quelques semaines, et je me permets de mentionner quelques fonctionnalités qui m’ont été très utiles et d’autres dont j’aimerais disposer et que je n’ai pas encore découvertes :
    – Le tiroir « modules favoris » : sur base d’un tuto de Frédéric de Thézy, je l’ai peuplé au début des quelques modules me permettant de faire le traitement de base d’une photo : balance des blancs, exposition, contraste, ombres/hautes lumières, recadrage, débruitage, … Je me suis retrouvé avec une liste guère plus longue que l’équivalent Lr qui m’a beaucoup aidé à ne pas me perdre au début. Je complète progressivement cette liste au fur et à mesure de ma découverte de l’outil
    – La possibilité de réutiliser un masque dessiné à travers différents modules. Je lis parfois que ce n’est pas possible ou très difficile. En fait il suffit de cliquer sur l’icône ad-hoc dans n’importe quel module et les masques dessinés précédemment réapparaissent, il suffit alors de choisir le bon. 2 clics donc !
    – La récupération des hiérarchies de mots-clés Lr. Je les utilise abondamment et en fait il suffit d’un simple export dans Lr et import en darktable. Dans mon cas ce fut simple, rapide et efficace.
    – Pour les panoramas, j’ai utilisé le logiciel hugin et ça fonctionne bien. Par contre, je n’ai pas encore trouvé le moyen d’automatiser l’import/export entre dt et Hugin. J’ai cru voir dans certains posts que ça existait mais n’ai pas encore trouvé le mode d’emploi. (je n’ai pas encore essayé pour le hdr)
    – Enfin, le principal manque pour moi, est la récupération des hiérarchies de collections statiques Lr, là aussi j’ai vu des échanges sur le sujet sur le forum mais sans encore trouver mon bonheur.
    Dernière remarque pour les fans de darktable : j’ai bien compris que j’étais dans un autre logiciel avec sa propre logique je n’essaie pas de faire du Lr à l’intérieur de dt mais bien d’appréhender dt. Si toutefois des outils existent pour faciliter la migration vers et l’apprentissage de dt, autant les faire connaître je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *