darktable le véritable remplaçant de Lightroom ?

C’est le débat du jour. Je vous invite à visionner la vidéo de Tuto Photo jlr qui fait le point sur Lightroom et sa nouvelle licence.

Vers 3:00, il présente darktable comme véritable remplaçant de Lightroom. Vers 5:00, il conseille les vidéos de Carafife, un grand merci à lui. À l’heure où certains youtubers se tournent vers darktable (maintenant qu’une version windows est disponible), Carafife (et d’autres) avait déjà réaliser l’essentiel des tutos vidéo sur ce logiciel.

darktable va t’il détrôner le logiciel d’Adobe ? Laissez-nous vos commentaires 😉

 

44 réflexions sur « darktable le véritable remplaçant de Lightroom ? »

  1. > darktable va t’il détrôner le logiciel d’Adobe ?

    C’est toujours difficile de comparer des parts de marché entre libre et propriétaire (vu qu’il y a plein de façons d’installer darktable). Mais pour donner une idée, voici l’historique du nombre de recherches « darktable » contre « lightroom » dans google : https://trends.google.com/trends/explore?q=darktable,lightroom

    À mon avis, y’a encore un peu de marge avant qu’on puisse parler de « détrôner » ;-).

    Par contre, ce qui est probable c’est que quelque chose comme 0,1 % des utilisateurs de Lightroom quittent leur logiciel pour darktable, et que ça multiplie par deux le nombre d’utilisateurs de darktable !

  2. Remplacer Lightroom?
    Je le souhaite, car j’en ai marre de feuilleter les magazines spécialisés ne parlant que de Photoshop et de Ligthroom, à croire qu’ils sont sponsorisés par Adobe. On ne peut pas ouvrir un de ces magazines sans tomber sur les sempiternels tutos dédiés à PS et LR, bien souvent les mêmes, depuis des lustres. Tant et si bien que de nombreuses générations de photographes, d’illustrateurs, de graphistes professionnels ou amateurs ainsi formatés hésiteront à changer d’outils, persuadés qu’ils sont de posséder les meilleurs, voire les seuls existant sur le marché.
    À moins que touchés au portefeuille, ils parviennent à vaincre leurs réflexes pavloviens, et se mettent à regarder ce qu’ils ont méprisé jusqu’ici? Qui sait? mais j’en doute
    Pour ma part, Linuxien depuis 1997 je n’utilise que du logiciel libre : Gimp, Inkscape, LibreOffice, Firefox, Thunderbird, et naturellement Darktable, parfois Rawtherapee ou LightZone, plus difficilement Krita parce que je ne fais pas de peinture numérique et je n’ai pas pris le temps de l’apprendre etc.
    Tout existe dans le vaste domaine du logiciel libre, ce n’est pas pour autant que ses produits ont remplacé les logiciels de Microsoft, Adobe, Autodesk etc,.
    À croire que les gens n’aiment pas être libres et préfèrent demeurer captifs de ces firmes.
    À croire qu’ils n’aiment pas l’honnêteté non plus, puisqu’ils se flattent d’utiliser du logiciel craqué déniché sur Internet, plutôt que de recourir à des logiciels libre d’usage, de distribution et de modification

    En conclusion, je pense, mais j’espère me tromper, que la situation actuelle ne changera pas fondamentalement. Plutôt que de faire le minimum d’effort intellectuel que suppose un changement d’habitude, les utilisateurs conditionnés de LR et PS mettront la main à la poche ou pirateront sans vergogne.

    L’avenir nous le dira.
    Et il nous livrera une nouvelle version (libre et gratuite) de Darktable que j’attends comme un gosse attend la visite du Père Noêl

    André

  3. Je pense qu’AP n’est pas si loin de la vérité 😋 Difficile de contrarier ses habitudes. Cependant, le facteur”crack” sera très important dans l’équation car si Adobe trouve une parade solide aux hakeurs, cela risque de tout changer. En revanche, je ne crois pas que RT profite de cela car il est vraiment trop en dessous. Si ses qualités avaient été trouvées suffisantes pour les users, il aurait explosé depuis bien longtemps

  4. “Vers 3:00, il présente darktable comme véritable remplaçant à darktable”, je suppose remplaçant à LR.
    J’ai trouvé cette vidéo très objective, avec une sorte de “coup de gueule” de la part JLR sur le devenir de LR.
    Pour ma part, il y a deux raisons pour changer : le portefeuille et aussi et surtout le manque de liberté où une forme de main mise autoritaire sans autre forme de procès impose ses règles.
    Je pense que Darktable va devenir de plus en plus puissant et largement diffusé. Nous y contribuons tous.
    Je suis content pour Carafife qui est cité dans la vidéo.
    Ce n’est pas la première fois et il faut bien reconnaitre que les personnes qui ont élaborées des tutos très sérieux et compréhensibles pour tous les photographes amateurs sont à l’origine de la réputation de Darktable.
    Lionel

  5. DT porte tout l’effort communautaire! Certains développent, d’autres créent des sites communautaires pour aider les utilisateurs, d’autres hébergent ces sites, d’autres aident ou sont modérateurs ou d’autres font des tutos ou traduisent ladoc. Adopter DT c’est faire partie d’un ensemble progressiste et solidaire. Je n’échangerais ma place pour aucun standard proprio

  6. bonjour,
    je pense que DT va progresser dans le monde de la photographie pratiquée par les amateurs, les professionnels ont des contraintes financières différentes ( possibilité de passer l’abonnement en frais voir récupérer les taxes selon la fiscalité ).
    Deux facteurs qui vont faire progresser DT : celui que je viens de donner : le coût et surtout la facilité d’installer DT sous Windows donc sans passer par un système Linux, perspective qui effrayait voire à tout le moins posait question au plus grand nombre dont je fais partie, n’étant pas un expert en informatique.
    Dans le petit club que je fréquente, nous sommes deux à vouloir passer sous DT, l’apprentissage de ce logiciel terminé, nous ferons quelques séances de DT pour montrer la puissance de ce logiciel . Merci à Carfife et à toutes les personnes qui œuvrent pour nous permettre d’avoir et de pouvoir apprendre un logiciel de cette qualité.

    1. Si je puis me permettre :
      il ne faut pas être un expert en informatique pour migrer de Windows vers Linux, il suffit de le vouloir. Il n’est pas plus compliqué d’installer Linux sur un disque dur externe, tout en conservant Windows sur le disque interne, et de choisir au démarrage de lancer un système ou l’autre.
      Dans le même ordre d’idée, il n’est pas plus compliqué d’abandonner LR au profit de DT.
      La seule difficulté, me semble-t-il, est le poids des habitudes, qui va peut-être de pair avec une once de paresse intellectuelle car, bien sûr, un certain apprentissage est nécessaire à la maîtrise de la nouveauté. On peut ne pas être disposé à cet investissement, je le comprends, mais je trouve cela dommage

      André_33

      1. Il faut prendre aussi en considération le facteur hardware car le plus gros problème de Linux reste encore la reconnaissance matérielle. Je n’en voudrais jamais à quiconque de ne pas migrer son portable sous nunux car perdant au passage une bonne partie de ses ports, système de son, puissance de sa carte graphique etc… En revanche, si l’on parle du système et de lui seul, son installation est d’une facilité sans commune mesure avec W$ ou même mac. 15 mn montre en main suffisent à installer l’OS et un pack logiciel dans lequel il ne manque souvent quasiment rien! Quant à darktable, nous ne sommes face qu’à un problème de volonté de changement et de mise en oeuvre d’une volonté certaine à changer nos habitudes. Les utilisateurs doivent s’interroger sur ce choix en aucun cas obligatoire est-il besoin de leur rappeler…

        1. Avec Linux, je n’ai pas rencontré de problème de reconnaissance de ports de sortie, pas plus que de cartes graphiques.

          Jusqu’à ce jour, j’ai privilégié les cartes N’Vidia qui demandent de faire une entorse au Libre, puisqu’elles déploient leur pleines possibilités avec les pilotes propriétaires N’Vidia, disponibles dans la plupart des distributions.
          C’est le cas notamment de Linux Mint, ma distribution depuis quelques années, avec environnement Cinnamon.

          Il y a eu effectivement des problèmes lorsque sont arrivés des portables avec une carte intégrée Intel et une carte N’Vidia, configuration que j’ai eu sur une machine Dell (j’ai oublié le nom de cette technologie double chipset vidéo) et je n’ai jamais réussi à faire en sorte que la carte N’Vidia soit prioritairement utilisée. Mais la machine fonctionnait quand même fort bien en Intel, pas aussi rapidement que N’Vidia pour des applications graphites recourant à OpneGL, c’est vrai.

          Quant aux cartes sons, je ne me prononce pas, mais j’ai toujours eu du son avec Linux

          On est loin de Draktable, là, ça dévie

          André_33

      2. y a quand meme des manips à faire sous windows qui peuvent devenir dangereuses… on doit désactiver la restauration systeme, le fichier hyberfile et la mémoire virtuelle ainsi que supprimer la poubelle. redémarrer en mode sans échec, défragmenter et réduire les partitions. et remettre les fonctions restauration… mémoire etc…

        et ensuite charger le iso de linux et booter sur une clef usb. ensuite créer les partitions linux avec les ennuis de parer à des disque gpt, mettre le boot sur la partition uefi voire booter sur windows pour qu’il présente un boot sur linux et le jour où il refusera … probleme.

        des installations j’en ai fait pas mal mais c’est pas si simple que l’on voit dans les tutos. A la limite on mets sur la clef usb et tout baigne y compris pour hiberfile à 90% du disque… et bien sur on parle pas de partitions logiques ou physiques qui viennent de la préhistoire.

        et installer un programme sur linux c’est rentrer des trucs genre
        sudo add-apt-repository ppa:pmjdebruijn/darktable-release

        des fois faut charger les clefs via apt-key add apres un joli wget …

        sinon je suis pas à priori contre les licences. mais pour les entreprises !!! de toute façon les entreprises prennent la dernière version des logiciels. si elles sortent 80 euros par mois sur 10 postes et ont les évolutions les plus récentes. Les photos et les développements sont dans un endroit extérieur à l’entreprise que en cas de mauvaise manip et ensuite c’est devoir faire confiance à la gestion de l’entreprise.

        si un jour il y a probleme d’accès aux données l’entreprise partira en vrille. mais le public a toujours été le dindon et depuis des années. voire 10aines.

  7. Linux je l’ai depuis 2004 et il a vraiment changer depuis , fini les galère a l’instal ou reconnaissance du matos . j’utilise linux depuis 2016 pour tout que ce sois photo amateur ou pro ou autre travail , vraiment linux aujourd’hui a rien a envier aux autres et je trouve très facile a appendre.Pour le logiciel photo je suis passé de aperture a dxo puis de dxo a darktable , quant on veut on change sans problème , il suffit de le vouloir vraiment et de si mettre sérieusement . Merci a toi Carafife pour tes superbes videos c’est une mine d’or 😉

  8. Bonjour,
    Merci pour cette vidéo.
    Je suis aussi en train de m’intéresser de très près à DT.
    Comme de nombreux photographes, migration venant de LR en version perpétuelle qui n’est plus du tout perpétuelle… et la même impression d’être prise pour une vache à lait.
    La migration ne se fera pas du jour au lendemain, d’autant que j’ai un catalogue de près de 170.000 photos.

    Mais j’attends avec impatience la version de Windows (après les premiers pas de la version beta).
    Une petite question se pose déjà : y a-t-il quelque part une liste des appareils dont les formats sont supportés ? J’envisage très sérieusement l’achat du nouveau Sony A7 RIII. Qu’en est-il ?
    En tout cas il est clair que DT sera prochainement installé sur mon pc pour découvrir cela à mon aise…

    Et je n’ai donc pas fini de parcourir cet excellent blog.
    Cordialement,

    Joëlle

        1. Une astuce (astuce que j’ai utilisée pour mon Lx100) existe pour palier à ce manque mais ce n’est qu’un emplâtre en attendant la sortie définitive de la définition de ce boîtier. J’espère qu’il arrivera avant que tu ais ton Alpha 7RIII.

          1. Je suis intéressée par l’astuce.
            Hier sur un groupe dédié aux Sony A7 et 9, quelqu’un m’a suggéré d’utiliser ExifTool pour modifier les exifs et faire croire qu’il s’agit d’un A7RII… mais ça me semble un peu complexe… quand j’ouvre un truc avec des lignes de code, je ne me sens pas à la hauteur.

            On m’a suggéré aussi de convertir les RAW en DNG avec DNG Converter, mais pour ça il faut que lui aussi se mette à jour, il ne l’est pas + que Camera Raw…

            Donc, s’il s’agit d’une autre astuce, je suis 100% preneuse !!!

  9. darktable utilise un fichier pour la définition de boîtiers : noiseprofiles.json. Il suffit de recopier le définition de l’Alpha 7RII et de les renommer en Alpha 7RIII. Si tu peux me fournir des .ARW d’un Alpha 7RIII, je peux modifier le fichier pour tester tes fichiers et te mettre en téléchargement le fichier modifié. Les échantillons que j’ai téléchargés mais ne sont pas significatifs.
    Je connais l’astuce de changer le nom du boîtier dans les Exif mais il faut le faire sur chaque photo, je l’ai utilisé avec les échantillons et ça fonctionne.

    1. Ah je n’ai pas encore acheté le boîtier justement, j’essaie de savoir si une solution existe avant ça.
      Mais j’ai demandé à un ami qu’il m’envoie un RAW ce qu’il devrait faire demain en principe.
      Je fais signe dès que je reçois ças. Et j’imagine qu’il vaut mieux attendre que j’aie installé DT sur Windows, ce que je ferai dès que la version windows non-beta sera annoncée…:-)
      Merci déjà pour ce début de piste…
      A très vite j’espère (ça signifiera que tout avance bien)

      1. Je sais pas si ça avance bien mais je viens de tester des .ARW de l’Alpha 9 et ils sont reconnus. Je ne suis pas un développeur de darktable simplement un utilisateur et je ne sais pas si le fichier noiseprofiles.json sera modifié pour la sortie de la version 2.4 finale sous Windows.

        1. Reste plus qu’à croiser les doigts 🙂
          Pour le A9 je l’avais lu quelque part oui, de même d’ailleurs qu’il est reconnu par LR
          Il est sorti il y a déjà quelques mois, cela explique.

          En tout déjà merci pour ces infos. Dès que je récupère un RAW du 7 R III je reviens vers signe…
          Et excellente journée !!!

  10. Darktable n’est pas près de remplacer Lightroom, aussi bon soit -il. (Gimp n’a pas remplacé Photoshop) La plupart des gens trouve déjà Lightroom pas facile à prendre en main, et Darktable est pire. Et je pense que très peu de personnes sont prêtes à faire les efforts d’apprendre un nouveau soft et de nouvelles habitudes, et préféreront toujours payer pour un soft qu’ils connaissent et maîtrisent.

    Ce que je reproche plus généralement au dev de logiciels libres, c’est qu’ils sont très techniques et assument que tout le monde l’est. Et quand on pose une question la réponse est toujours des lignes de commande bien velues et incompréhensible par le commun des mortels. Pareil pour l’UI/UX, les dev pensent que c’est génial d’avoir un milliard d’options, alors que 95% des gens recherche la facilité, et la simplicité d’utilisation. Je pense que quelques UI/UX designers et des marketeurs dans les équipes de dev de logiciels libres aideraient beaucoup à développer leurs notoriétés et leurs usages.

    Je sais que ça sonne très pessimiste mais c’est pour répondre à la question assez provoc “Darktable va t’il détrôner le logiciel d’Adobe?” Je ne crache pas dans la soupe évidemment, je n’ai utilisé que Darktable depuis que j’ai commencé la photo, et je promeus le logiciel ouvertement. Mais comme on est entre nous, je me permets d’être plus critique 😉

    Évidemment sa disponibilité sur Windows va beaucoup aider et Darktable peut devenir aussi populaire que Gimp. Et il faudra en parallèle quelques influenceurs pour “évangéliser” le marché, et des sources fiables et simples d’accès pour se renseigner (comme ce site).

    De mon côté, je vais me remettre à faire des vidéos sur Darktable en montrant le développement de mes photos. J’ai posé récemment la question à mes abonnés sur le contenu qu’ils voulaient voir, et Darktable est revenue assez souvent.
    D’ailleurs, vous serez content d’apprendre que j’ai préparé une vidéo sur Darktable pour le Studio de Poche qui devrait être publiée par Arnaud en début d’année 2018. C’est ma contribution pour donner un peu plus de visibilité à Darktable 🙂

    1. “Ce que je reproche plus généralement au dev de logiciels libres, c’est qu’ils sont très techniques et assument que tout le monde l’est. Et quand on pose une question la réponse est toujours des lignes de commande bien velues et incompréhensible par le commun des mortels. Pareil pour l’UI/UX, les dev pensent que c’est génial d’avoir un milliard d’options, alors que 95% des gens recherche la facilité, et la simplicité d’utilisation”
      Ca me semble bien résumer ce que pense beaucoup de personnes du logiciel libre, et qui se vérifie hélas trop souvent.
      Je suis totalement d’accord avec toi et peste parfois (mais de moins en moins….) contre la logique ou la dénomination de certaines fonctions.

    2. La vrai question est la suivante : Darktable cherche-t-il à remplacer quoi que ce soit ?

      Il y a aussi un marché pour les barbus qui veulent un tableau de bord d’Airbus. Je suis exactement dans cette démarche de conception d’interface pour un module, j’ai dégagé 3/4 des options pour simplifier, mais à chaque paramètre qui vire c’est un peu de souveraineté que je retire à l’utilisateur en faisant des hypothèses et des choix à sa place.

      Il n’y a pas de réponse “taille unique”, juste des choix.

  11. Hep!
    Je viens d’installer la 2.4.0 RC1 sur Windows 10 (un simple exécutable à lancer), juste pour voir.
    L’installation se fait les doigts dans le nez, de même que le désinstallation de la version précédente. Je l’ai rapidement parcourue, j’ai ouvert un fichier NEF, issu d’un Nikon D3100 sans difficullté; pas de problème non plus pour ouvrir des JPEG; pas de fermeture intempestive lors du traitement…
    Pour le peu que j’en ai vu, cela me semble bon mais je n’ai pas assez fouillé pour trouver des différences avec la version stable 2.2.5 que j’utilise quasi quotidiennement sous Linux.
    Franchement, les windowsiens auraient tort de s’en priver
    André_33

  12. Bonjour, est-ce que DT va détrôner LR ? Je n’y crois pas une seconde, le monde professionnel n’aime pas du tout le changement, et tant que l’offre Adobe leur sera supportable ils y resteront, ils ont d’autre priorités que de trouver le soft qui fasse aussi bien “mais pas les doigts dans le nez”. Et les différents magazines qui récoltent plus que quelques deniers de la pub ne vont pas faire l’éloge du libre sur quelques pages, ce n’est pas dans leur business plan.
    Et je ne parle pas du lobbying sur les forums, dans les écoles spécialisées dans la création artistique, qui ne pense soft qu’à travers Adobe et ordinateurs qu’ à travers Mac.
    Pour beaucoup le monde du libre n’est pas tangible, car pas d’obligation de résultats et rien n’est centralisé, donc pas d’interlocuteur direct, à raison où à tort? Je ne saurais le dire.

    1. Pour beaucoup le monde du libre n’est pas tangible, car pas d’obligation de résultats et rien n’est centralisé, donc pas d’interlocuteur direct, à raison où à tort? Je ne saurais le dire.

      C’est plus compliqué que cela. Photoshop est là depuis les années 1980. Adobe a l’antériorité sur le marché. Sa principale force est l’intégration des différents outils les uns dans les autres, mais qui rend Creative Cloud extrêmement lourd (1.7 Go pour Photoshop seul – contre 715 Mo pour Darktable par exemple).

      Dans le libre, on a Debian qui est une distribution Linux 100% communautaire, et la plus utilisée sur les serveurs en raison de sa très grande stabilité. Entreprise support fiable n’est pas une équivalence automatique. Entreprise garantie légale de conformité, c’est tout.

      Comme développeur, je n’aurais pas pu envisager de porter mon code ailleurs que dans Darktable, puisque la structure est déjà là et la communauté présente pour répondre à mes questions. En fait, sans Darktable, je n’aurais même pas commencé à jouer avec les maths du traitement d’image puisqu’il aurait fallu développer un retoucheur de A à Z.

      On peut même voir le problème sous l’angle inverse : les dév du libres sont généralement très compétents et expérimentés. Mais les produits qu’ils crééent ne sont pas commerciaux. Cet amateurisme dans la pratique est d’une certaine façon le garant d’une certaine qualité de code, puisqu’ils n’ont pas besoin de se presser pour sortir la version pourrie qui respectera le calendrier. Ils peuvent s’assurer d’une certaine élégance dans les solutions.

      Il faut vraiment voir le Libre et le monde propriétaire comme deux mentalités différentes. Le Libre ne marche pas moins bien. La plupart des logiciels aujourd’hui (y compris dans le monde propriétaire) utilisent des librairies libres qui servent de briques élémentaires à des assemblages plus gros, et qui évitent de réinventer la roue. Le Libre est déjà partout, il suffit d’ouvrir la page “A propos – Licences” des logiciels qu’on utilise pour se rendre compte que c’est plein de bouts de code sous licences libres (GNU/GPL etc.).

  13. Au fond, je pense que tout ceci n’est pas très important. Je suis venu au libre pour des tas de raisons et je suis content d’y avoir trouvé ce que je cherchais. Comme je le dis souvent DT n’est pas obligatoire et je n’ai pas de griefs particuliers sur LR ou PSP. Que les gens continuent d’utiliser tel ou tel soft est leurs droit. J’avoue préférer 10000 fois un user LR heureux qu’un user de DT contraint de l’utiliser. Je préfère que les gens qui n’ont pas décidé de s’inscrire dans cette démarche restent où ils sont. Si DT devait un jour faire mal à LR et bien j’en prendrais acte mais je reste convaincu que le pire ennemi de LR reste encore Adobe elle même….

    1. moi dans les logiciels privés le probleme c’est que les acheteurs de ses softs savent tres bien reporter les frais sur les clients via la pub. et aussi que les programmeurs dans les grosses boites se la coulent douce, dans le sens qu’ils évoluent pas. Et au premier concurrent qui arrive en faisant du neuf, ils nous font leur fuite en avant financiere en louant les logiciels.

      leur plan ca dure tant que les clients de ces firmes ont pas le choix et lorsque ils voient une autre solution les clients se ruent dessus.

      ceci dit en parlant de clients vous allez surement récupérer ce qui existe de pire.

  14. Je suis 100% d’accord avec ce que dit Carafife, pour moi l’important est que sous Linux, on a enfin des solutions qualitatives pour photographes. Après si Adobe veut se tirer une balle dans le pied c’est à eux de voir, ils sont un exemple parfait de ce qu’il faut s’attendre avec une boîte ayant une situation de monopole. Je pense aussi aux freelances qui démarraient souvent avec des versions craquées de la fameuse suite, aïe ça va faire mal.

    1. le piratage ? c’est pas quand le logiciel est aboutit qu’il a lieu, c’est lorsque il est vendu 100 euros.

      de toute façon ces boites s’auto concurrencent. combien de fois j’ai usé du fait que les versions anciennes se vendent moins cher. alors j’attends deux ans et je me paye des bonnes applis. Apparement leur solution est de louer.

      les utilisateurs de bases vont revenir à la derniere version de base , voire l’acheter d’occasion et les firmes vont hurler piratage.

      la victime là dedans ce sont les petits jeunes qu font la queue pour se faire embaucher et deux ans apres c’est le licenciement. ca c’est ce que j’ai enduré au début de ma vie adulte. deux ans de travail 3 mois au chomage et deux ans au taf.

      c’est causé par les regles imposées par les firmes. jusque le jour où ca va vraiment crasher.

    2. je suis pas idéaliste, à 57 ans surtout.

      linux et darktable ca fera pareil. ca passera par un age d’or et lorsque les concepteurs auront realisé leurs envies soit ils auront des sucesseurs et tant mieux ou alors le projet libre va stagner dans ses fonctions soit il sera repris soit il disparaitra.

      je pense que ceux qui ont développé chez adobe ont travaillé sur photoshop ligthroom etc… mainten

  15. Très intéressant sur Darktable.
    Par contre sur les Flamants, le flamant montré sur la publicité est un Flamant des Caraïbes (Phoenicopterus ruber) dont vous montrez ensuite une photo d’un jeune. Par contre les jeunes de nos Flamants Flamant rose (Phoenicopterus roseus) sont tout gris.
    Il n’y a donc pas de travail sur la photo, mais il s’agit simplement d’une autre espèce que l’on rencontre souvent dans les zoos.
    Merci de vous renseigner quand il s’agit d’espèces d’animaux. il en existe dans le monde beaucoup de différentes.
    cordialement
    Alain Jouffray
    Ornitho depuis longtemps.
    Montpellier

  16. Animateur d’un atelier multimédia, j’ai toujours privilégié l’usage des logiciels libres et prohibé le piratage.
    Adepte de Linux depuis 2000, j’ai du revenir vers Windows… parce qu’un pc portable est vendu avec, mais aussi parce que le montage vidéo avec Linux n’est pas performant.
    Je “forme” mes candidats multimédistes avec GIMP, et autres logiciels d’infographie, PAO, musique … Mais pour la vidéo je dois revenir vers les logiciels propriétaires de Windows. Il y en a des bons et pas chers.
    Je me suis mis au format RAW récemment avec l’achat d’un hybride et j’ai découvert Darktable que j’apprends grâce aux tutos de Carfife, Aurélien Pierre… et Julien Pons (Tuto.com) et je suis assez bleuffé. Il est vrai que d’avoir depuis 2000 travaillé avec GIMP m’aide à mieux comprendre le fonctionnement et l’utilisation de Darktable. Mais je suis allé voir ce qui se fait ailleurs, du moins dans des versions d’essai et l’ai aussi potasseéde la documentation en ligne et sur papier. Un très bon numéro spécial (nouvelle édition ) de Compétence Photo traite du Format RAW, il est très instructif… mais ne site aucunement Darktable alors qu’il présente Rawtherapie. Dommage.
    Je suis bien d’accord pour dire que le libre a d’autres objectifs que ceux d’une entreprise et jusqu’ici ils m’ont très bien convenus.
    Une fois encore je remercie les développeurs, les tutoréalisateurs et la communauté du libre pour tout ce travail réalisé.

  17. Tout cela est un débat de passionnés; personnellement j’ai résolu le(s) problème(s) depuis longtemps, ancien technicien informatique sur des systèmes Unix j’ai toujours eu des PC Linux (Red Hat, Mandriva et maintenant Mageia) passionné de photographie, depuis que je suis passé de l’argentique au “presque tout numérique” je n’ai utilisé que des logiciels Open Source. D’abord Rawtherapee, puis ayant découvert les vidéos de Carafife je suis très vite passé à Darktable, avec une grande satisfaction.
    Je pense que PS et LR continueront à vivre et à progresser, mais on ne peut que se réjouir de la notoriété grandissante de notre logiciel favori Darktable. Comme il a été dit plus haut Gimp n’ayant pas remplacé PS puisque au dire des spécialistes ce n’est pas la même chose, je ne pense pas non plus que Darktable détrônera LR. J’en veux pour preuve la réaction de mes amis photographes du club-photo que je fréquente. J’ai présenté à plusieurs reprise ma façon de travailler et mes logiciels, chacun me regarde avec un œil inquisiteur, personne ne va plus loin dans la démarche de savoir si oui ou non il y a d’autres solutions et tout le monde reste scotché à PS piraté, Elements piraté aussi et LR. C’est désolant, il faut dire que je suis le seul sur plus de 40 adhérents à travailler exclusivement sous Linux.
    Maintenant que DT présente une version Windows, je vais peut-être arriver à convaincre certain(e)s débutant(e)s qui n’ont pas encore pris de (mauvaises…) habitudes, mais ce n’est pas gagné!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *