Weekly Edit 28: Stacking basique d’Orion

Cette semaine, Harry Durgin nous fait une introduction au stacking avec des techniques de base pour réduire le bruit et augmenter les détails. Pour ce premier épisode, il utilise un ensemble de 84 vues d’Orion prises depuis son jardin à Hawaï. Il utilise darktable pour la préparation avant d’utiliser lxnstack pour l’alignement et l’assemblage pour ensuite revenir finaliser le tout avec darktable. Bon visionnage !

Source: http://weeklyedit.com/basic-stacking-orion/

3 pensées sur “Weekly Edit 28: Stacking basique d’Orion”

  1. bonsoir

    il a l’air sympa ce lnxstack mais quel est le depot pour linux mint pour le charger. J’ai trouvé une méthode mais il faut installer les dépendances et ca je sais pas faire.

  2. bonsoir et merci

    j’ai essayé et ca marche pas…

    mais je fais par siril sous linux.

    je vais dans darktable pour exporter les images en tif dans un dossier travail. Je vais dans ce dossier via le terminal. cd /lmedia/…/travail/
    et je lance exiftool

    exiftool -‘filename<titre$[shuttercount}.%e'
    le titre représente le sujet de la prise de vue. Exemple voielactee ou orion

    je lance siril.

    donc il faut charger les fichiers titre???.tif

    donc lancement du programme… change dir indique le dossier donc ici travail, ensuite "+" selectionne les fichiers à utiliser pour le projet. on rentre aussi titre pour extraire le numero dans les images . chaque image individuelle etant sous la forme titre.tif

    je mets titre de l’autre coté et je lance la conversion en .fit qui fera un fichier titre.seq comme fichier de séquence contenant les images.

    alors on passe dans la gestion des darks flats et offsets que j’ai jamais utilisés. et ensuite dans le registrering qui alignent les etoiles selon des algos. soient en translation, soit en rotation etc…

    donc on selectionne la couche rouge verte bleue pour indiquer une etoile et ca aligne toutes les images ou plus exactement les etoiles. On est pret à virer le bruit via staking.

    alors j’indique le stacking par somme. Si on veut diviser le bruit par 5 par rapport aux étoiles on doit faire 25 images. si on veut diviser le bruit par 10 on doit en faire 100.

    peut etre qu’aux usa l’appli à harry existe bien. Ici ca a pas l’air le cas. et ce siril a l’air de fonctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *