14 pensées sur “Reconstruire les hautes lumières”

  1. Merci beaucoup jpv pour ce super tuto, par contre chez moi le module reconstruire hautes lumières est pas actif d’origine .Comme tu dit merci beaucoup aux développeurs de Darktable , c’est un logiciel extra .

  2. C’est étonnant. Chez moi, il l’est depuis très longtemps. Comme j’avais un préréglage pour changer la méthode, je l’ai enlevé. Il était toujours actif. Pour lever le doute, j’ai alors mis de coté le répertoire ~/.config/darktable. Comme cela DT a redémarré totalement vierge. Et le module était activé automatiquement…
    Cependant , puisque tu le dis, tu dois avoir raison. J’ai peut être oublié quelque chose d’autre ? Supprimer aussi le XMP par exemple ?

  3. Par contre chez moi c’est orientation qui est actif d’origine mais je ne vois pas a quoi il sert vu que si je met une photo a l’envers il me la remet pas dans le bon sens sans mon intervention .Darktable 2.0.4 sur linux mint

  4. @aragorn Non, pitié ! pas tant que ça ! 😉
    Plus sérieusement, je fonctionne autrement que Carafife. Lui a pris le logiciel par le début et a fait systématiquement un tuto sur chaque fonctionnalité (Quel boulot !!! J’en suis toujours impressionné !)
    Personnellement, je traite plutôt des points de détails, des astuces d’utilisation ou aussi l’utilisation poussée d’un module. Je n’ai donc pas vraiment de plan de réalisation. Quand l’ai trouvé une bonne astuce ou une bonne méthode, j’essaye d’en faire profiter tout le monde ex : le voile atmosphérique. J’ai parfois l’idée de détailler l’utilisation d’un module, suite à une question posée (Merci @jpg ;-))
    La difficulté c’est d’avoir l’idée et l’exemple à montrer. Autre exemple, mais négatif cette fois : @jpg, toujours lui, m’a parlé du module apparu avec la 2.0.4 : reconstruire les couleurs. J’aimerais bien pouvoir lui répondre, mais je n’ai, pour l’instant presque pas utilisé ce module (j’ai fait quelques essais pas très concluants), donc je n’ai pas la matière pour en faire un tuto.
    Dons si vous avez des demandes et que j’ai des idées sur la façon de les résoudre visuellement de façon intéressante, je suis preneur !

  5. Bonjour,

    merci, j’ai beaucoup appris. D’habitude peu attiré par les vidéos, j’ai apprécié de découvrir ces possibilités de Darktable sous une forme à la fois condensée et très bien expliquée.

  6. Bonjour,

    Merci pour ce tuto très instructif. Est-il possible de télécharger le fichier qui a servi au tuto afin de reprendre au calme l’ensemble de la démarche sur mon ordi ?

    D’avance merci

  7. Merci Jpv pour cette vidéo simple et concrète. J’avais régulièrement ces taches roses dans mes zones cramées quand je touchais à leur exposition et ça m’énervait de ne pas savoir les corriger. J’ai même cru à un bug de Darktable pendant un moment ^^ Je partagerai sûrement cette astuce dans une de mes prochaines vidéos sur Darktable également parce que je pense que c’est quelque chose qui doit rebuter pas mal de débutant et qui doit être expliqué / partager 😉

  8. bonjour
    merci pour ce tuto bien fait, très didactique. C’est énoncé clairement, court, parfait pour moi. Je regarde tous les tutos pour le moment et j’essaie de me familiariser avec tous les modules. C’est vrai que Darktable est vraiment complet. Je ne comprends pas pourquoi le magazine Compétence photo n’en parle pas plus lorsqu’il traite des sujets concernant le traitement des Raw. (Enfin si je sais qu’il n’est apparemment pas ou pas assez multi plate forme et c’est la raison de ce choix) En tout cas je ne regrette pas d’être passé d’Aperture à DT. Merci aux développeurs et à tous les auteurs de tutos.

  9. Très bon et très utile tuto. Merci de nous faire découvrir des recoins insoupçonnés de Darktable ! Ainsi, DT fait aussi bien que RawTherapee sur ce terrain 😉
    J’ajoute que, depuis que je me sers de ce module, il m’arrive de recourir en fin de traitement au module “ombres et hautes lumières” pour éclaircir les ombres lorsque j’ai dû trop assombrir l’exposition pour récupérer les hautes lumières (lorsque le contraste d’ensemble est très élevé, par exemple pour avoir de la matière dans les nuages blancs à contre-jour) : ainsi je fais un rééquilibrage qui ne nuit pas à l’ensemble (pas d’effet HDR !) si j’ajuste bien les curseurs.
    Par contre j’ai remarqué que l’option “reconstruire les couleurs” me donne parfois des artefacts bizarroïdes (apparition d’une trame colorée très moche) et que je ne m’en sers donc qu’avec précaution.

    1. j’ai suvi des tutos de harry durgin. Sur des photos exposées à droite. On débouche les noirs via l’exposition, on va dans la courbe de tonalités. on repere un noir et on monte la courbe à gauche et on compense les blancs à droite de la courbe.

      on fait de quoi voir des détails dans les noirs. Éventuellement en faisant plusieurs instances de courbe des tonalités. et via le module passe bas, on mets la saturation du module à 0 , ensuite on règle la luminosité et le mode de fusion sur superposer. et on mets le contraste en négatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *